LE COLLAGÈNE, CETTE COLLE QUI LIE TOUT!

Le collagène! C’est quoi exactement??


C’est d’abord un générateur de colle. Hein? Il remplace les cellules de peau mortes en tant que « colle » pour les tendons et les articulations.


C’est la protéine la plus abondante dans le corps. Une protéine complexe qui ne se trouve pas dans la viande mais est de source animale. D’où l’importance de connaître le produit et sa chaîne de production, pour sa qualité et son respect de l’animal.


Le collagène est présent dans les tissus musculaires lisses, les vaisseaux sanguins, le tractus digestif, le cœur lui-même, la vésicule biliaire, les reins, la vessie, les cheveux, les ongles, la cornée, les disques intervertébraux et plus encore. C’est le ciment qui fait en sorte que tout tient ensemble!


Le fait est qu’en vieillissant, la production de collagène par l’organisme diminue. La structure des cellules s’affaiblit. Nous sommes exposés aux radicaux libres. La peau s’amincit et s’endommage plus facilement. Les cheveux deviennent ternes, la peau flasque, les rides apparaissent, etc.


Le tissu musculaire est fait de 1 à 2% de collagène, 6% du poids musculaire est fait de collagène. Le collagène est observable au microscope sous forme de longs filaments appelés fibrilles. Pensez aux tendons. Donc moins on en a, plus on devient rigide et endolori.




LE TEMPS GUÉRIT TOUTES LES BLESSURES MAIS LE COLLAGÈNE GUÉRIT TOUS LES TISSUS.

Pourquoi prendre du collagène et quels sont les bienfaits?

L’alimentation occidentale manque de proline et de glycine. Elle manque donc de collagène. On sait que notre production commence à ralentir avec l’âge, les rides, la peau flasque et les douleurs articulaires sont quelques-unes des conséquences.

Trop de sucre, fumer, s’exposer trop au soleil, épuise nos réserves.

Les défauts génétiques, un apport insuffisant en collagène, une carence nutritionnelle et les problèmes digestifs interfèrent avec la synthèse du collagène. Les maladies auto-immunes pourraient attaquer les fibres de collagène saines. Plusieurs bactéries et virus gram-négatifs, sécrètent de la collagénase, qui détruit ou interfère avec la production de collagène.

Les bienfaits

Le collagène améliore les cheveux, la peau et les ongles. On pourrait aussi ajouter des herbes comme la prêle (silice), le dulse (iode), le sauge (anti-vieillissement). Les études ont démontré une amélioration de l’élasticité de la peau, la moiteur, la sécheresse, moins rugueuse, sans effets secondaires après 8 semaines.

Réduit l’ostéoporose, la cellulite, les vergetures.

Aide les articulations à bouger et à glisser, réduit les risques de détérioration. Efficace même pour l’arthrose/la douleur. Plusieurs études ont prouvé les bienfaits du collagène pour l’arthrite rhumatoïde, l’arthrose et plus.

Pour le côlon irritable, le reflux gastrique, la colite, le collagène aide à absorber l’eau et aide à éliminer les déchets plus facilement du système.

Il ajoute de la masse musculaire maigre au corps. Il est crucial de la retenir pour vieillir en santé. Il soutient la concentration de nutriment.

La vitamine C est un excellent ajout au collagène, qui agit avec de la glycine, pour accroître la production d’énergie. Une carence en vitamine C nuit au collagène hydrolysé. Il rend les fibres de collagène défectueuses et prévient la formation de tissus conjonctifs forts. Les gencives se détériorent, saignent, il y a perte de dents, décoloration de la peau et une mauvaise guérison des blessures. Pour accroître la formation de collagène, en plus de la vitamine C, le manganèse, le cuivre et toutes les petites baies de notre alimentation aideront.

Le collagène soutient l’élasticité et l’hydratation.

La glycine contenue dans le collagène minimise les dommages au foie. Il améliore donc la santé hépatique. C’est un soutien cardiovasculaire. La proline aide les parois artérielles à libérer les accumulations de graisses, aide à réparer les tissus et même à moduler la tension artérielle. L’arginine agit en conjonction avec la proline. Le collagène réapprovisionne à la fois les ligaments et les tendons entourant les articulations. Moins de douleurs articulaires associées au vieillissement, il réduit les risques de détérioration des articulations.



Les acides aminés plus en profondeur


Proline : 17% du collagène. Protège les vaisseaux sanguins et la santé articulaire.

Glycine : 30% du collagène. Fonction cellulaire, santé de l’ADN, croissance des muscles et énergie lors des entraînements.

Glutamine : santé digestive, aide à moduler l’anxiété, tension, troubles du sommeil, immunité, manque d’énergie. Libère même du GABA pour le calme, la guérison des blessures et la fonte musculaire.

Arginine : oxyde nitrique. Elle permet de donner du mouvement dans notre organisme.


C’est de la gélatine?


Non. Ce n’est pas de la gélatine. La gélatine est tirée du collagène. Lorsqu’il est décomposé, il devient de la gélatine.


Comme les os, qui contiennent beaucoup de collagène. Le bouillon d’os décompose le collagène en gélatine. Il est irréversiblement hydrolysé. Le collagène devient donc lui-même une bonne source de collagène. Il accroît la paroi muqueuse des intestins, ce qui accroît l’absorption. Pensons ici aux gens qui ont de la difficulté avec un intestin « poreux » qui ne permet pas d’assimiler les nutriments (vitamines et minéraux).


Moins risqué pour l’intestin perméable. Le collagène hydrolisé* – la meilleure forme pour en obtenir un supplément – a un poids moléculaire beaucoup plus faible en comparaison avec le collagène brut ou la gélatine.


Important de souligner que si vous avez un intestin poreux ou perméable, le bouillon d’os dont on en fait largement la promotion, traversera la paroi contrairement au collagène qui scelle et guérit. Il soutient les jonctions cellulaires.


*Hydrolysé : à base d’eau, facile à assimiler, facile à digérer, facile à utiliser puisqu’il n’est pas nécessaire de prendre de grandes doses. Lisez vos étiquettes!



La meilleure source?


Le collagène que je propose provient à 100% de bovin nourri à l’herbe (sans antibiotiques/produits chimiques), sans OGM, sans gluten. Il convient aux régimes cétogènes et paléo. Sans produits laitiers, sans métaux lourds.


L’ajout d’électrolytes et d’oligo-éléments améliore la puissance.

Il peut y avoir 26 types de collagènes différents à l’intérieur du corps, mais la vaste majorité, de 80 à 90% est de type 1, 2 ou 3. Il contient les 3.


Le collagène hydrolysé peut être dissout dans l’eau chaude ou froide, plus facile à digérer et d’une grande biodisponibilité. Il peut même être chauffé.


Il aide à former du nouveau collagène, 17g par portion, une dose recommandée, basée sur des études.

Le collagène de source durable est un supplément supérieur. Il est sans odeur, sans goût et se mélange bien. On peut l’ajouter à tout!!!


Les mises en garde?


Elles sont rares. Peut-être en cas d’allergie pré-existante aux poissons (lire les étiquettes).

Si vous consommez des suppléments de calcium en dose normale, il n’y a pas de contre-indication.


Le collagène c’est de la nourriture!

Pas de contre-indication non plus avec les statines. Toujours appliquer la même règle : espacer de 2 heures les produits chimiques aux produits naturels.




En terminant, le produit peut prendre jusqu’à 90 jours pour agir mais on peut souvent voir des résultats en 30 jours.

La dose recommandée : une dose pleine (incluse avec le pot) qui peut se prendre en une ou deux prises. Notre importante : si vous achetez ce produit VIA le lien, vous aurez 25% sur votre première commande. Il n’est PAS nécessaire de vous abonner. Juste un premier achat en ligne vous donne accès à 25%. CODE NSP. Si vous voulez réussir à mettre vos orteils dans la bouche à 75 ans, en toute facilité, consommez du collagène!!!

Santé vous bien!


Élyse







Crédit photo : Pixabay