top of page

LE NERF QUI CONTRÔLE TOUS NOS ORGANES

Connais-tu le nerf qui contrôle tous nos organes?

On l’appelle le NERF VAGUE, le nerf le plus long du corps et c’est le 10e nerf crânien. Un nerf vital. Il prend naissance dans le cerveau, puis se divise en 2 et descend de chaque côté du cou, longe l’œsophage et la cage thoracique avant d’arriver dans le ventre. Il se divise ensuite en de multiples ramifications qui vont innerver tous les organes digestifs (foie, estomac, intestin…) pour assurer leur fonctionnement.


C’est l’ordinateur de bord de ton corps. Il joue plusieurs rôles, dont celui de ralentir le rythme cardiaque et d’apaiser le mental – très très utile actuellement!! Le nerf vague, c’est le régulateur des systèmes sympathique et parasympathique : il est simultanément la pédale de frein et l’accélérateur de ton organisme, en fonction des besoins du corps. Mais à force de sur-stimulation externe (informations télévisées anxiogènes, réseaux sociaux, course à la technologie et à la performance…), ce système s’épuise.



C’est possiblement la raison pour laquelle tu subis une fatigue chronique, un sommeil perturbé, un appétit réduit, des problèmes de digestion (ballonnements, transit irrégulier…), etc. Entretiens le système moteur de ton corps et vois les résultats dans la réalité ! Le nerf vague est très important :

  • Il ordonne la production des sucs gastriques pour digérer les aliments qu'on mange

  • Il stimule la production de bile par le foie pour digérer les graisses

  • Il participe à l’élimination des toxines de ton corps

  • Il diminue les marqueurs de l’inflammation

  • Il contrôle l’activité du pancréas et régule la glycémie (et par ricochet, le poids)

  • Il améliore la qualité du sommeil.

Avant même les années 2000, des scientifiques aux États-Unis ont cherché à stimuler le nerf vague à des fins thérapeutiques pour traiter les patients atteints d’épilepsie.


Le nerf vague est aussi hautement reconnu pour sa capacité à agir sur la dépression. Ces dernières années, plusieurs recherches – dont une étude française (février 2014) et une étude américaine (août 2018) – ont confirmé ces résultats prometteurs.


Plus récemment, en 2020, une autre étude a montré que stimuler son nerf vague opérait des effets similaires aux anxiolytiques !




LES ENNEMIS DU NERF VAGUE


Le stress, les contrariétés, les peurs et angoisses, la mauvaise gestion des émotions sont les grands prédateurs de ce nerf vital ! Une fois installés dans le corps, ils sont une porte ouverte pour une myriade de symptômes, tels que :

  • des maladies inflammatoires chroniques et/ou auto-immunes comme la sclérose en plaques, la thyroïdite d’Hashimoto, la polyarthrite rhumatoïde

  • des problèmes de digestion tels que : le syndrome de l’intestin irritable, la maladie de Cröhn, etc.

  • un déséquilibre du microbiote (le nerf vague communique avec les bactéries intestinales responsables de la bonne digestion)

  • des troubles du sommeil

  • un vieillissement cellulaire précoce, etc.


LE NERF VAGUE A AUSSI DES AMIS


Il est facile de stimuler le nerf vague avec :

  • la respiration consciente

  • une bonne alimentation

  • l’activité physique

  • la relaxation

  • la gestion des émotions

  • la gratitude

  • éprouver de l’amour

Tous ces gestes, pratiqués intelligemment, vont te permettre de récupérer en énergie. L’énergie intérieure est renouvelable à volonté. Ton corps pourra ainsi la mettre à profit pour améliorer ta digestion, optimiser ton sommeil, diminuer tes niveaux de stress, réguler tes hormones, etc.





DANS NOTRE QUOTIDIEN


Adopte les bonnes actions et gestes au quotidien et tu verras ton nerf vague agir miraculeusement pour ton plus grand bonheur. C’est simple, privilégie tout ce qui te fait du bien !


Pour commencer voici comment réguler le nerf vague et apaiser le mental :

  • faire des gargarismes chaque matin – une sorte de massage de la gorge, là où passe le nerf vague. Tu le fais 30 secondes, matin et soir avec de l’eau tiède.

  • adopter une alimentation anti-inflammatoire – fruits et légumes frais, noix et graines, avocats et huile d’olive, entre autres. Évite le gluten, les produits laitiers, le maïs, le soya, le sucre raffiné, le café, l’alcool et tous les produits transformés. Apprends à cuisiner!

  • pratiquer la cohérence cardiaque – youtube offre plusieurs vidéos qui donnent le tempo et expliquent la démarche : inspirer 5 secondes et expirer 5 secondes, puis répéter ce cycle pendant 5 minutes.

  • effectuer des exercices de relaxation en s'allongeant et en fermant les yeux. Il s’agit de faire un scan du corps en plaçant son attention dans les pieds et en la déplaçant vers la tête. Tu verras tes muscles se détendre.

  • observer ses émotions et ses déclencheurs – une pensée précède toujours une émotion. Deviens l’entier créateur de ta vie et choisis les émotions que tu veux garder et laisse aller celles qui ne servent plus.


DES MÉTHODES ALTERNATIVES


Plusieurs traitements peuvent t'accompagner parmi les médecines alternatives. L’acupuncture, le qi gong et le yoga, la réflexologie, l’auriculothérapie, les massages, la sophrologie, la méditation et même l’irrigation du côlon! Place une intention en début de soin et commande à ton système nerveux de libérer tout ce qui ne te sert plus et observe la libération à l’œuvre !


En phytothérapie, des plantes peuvent également aider à réguler le stress, la cause première du dérèglement du nerf vague, et les symptômes qu’il engendre. Parmi ces plantes :

  • la marjolaine, la valériane et la passiflore, la camomille romaine, la mélisse ont des vertus calmantes et anti-stress, tout comme l’huile essentielle de lavande officinale (à diffuser dans la maison)

  • dans les cas de problèmes digestifs, une tisane de fenouil, de romarin ou de mauve, ou encore, se masser le ventre avec 1 ou 2 gouttes d’huile essentielle de menthe poivrée diluées dans une huile neutre ou une goutte de Digestzen (un mélange de doTERRA très efficace) dans une tasse d’eau tiède

  • la reine-des-prés et le saule constituent des antidouleurs remarquables, c’est également le cas de l’huile essentielle de gaulthérie (à appliquer localement sur la zone douloureuse).



En conclusion, le STRESS est ton pire ennemi. Prendre soin de son nerf vague c’est prendre la responsabilité de son mieux-être et c'est devenir créateur de sa vie. C’est aussi reprendre son pouvoir!! N’hésite pas à consulter. Nous avons tous droit à la pleine santé. Un droit universel. Élyse en santé!





Cet article est inspiré d’un article de Xavier Bazin et de ses sources. Crédit photo : Pixabay

Comments


bottom of page