AS-TU UN BON SYSTÈME IMMUNITAIRE?

Vite de même, sais-tu où est ton système immunitaire dans ton corps?

Il est en partie dans la rate, dans les amygdales, dans le thymus, dans la moelle osseuse, dans les ganglions lymphatiques qu’on trouve sous les aisselles et dans les intestins. Mais en fait, il est en lien, par un système de communication complexe avec l'ensemble du corps.

On est particulièrement soumis à des virus actuellement et il y a matière à information.


Quelle est la façon la plus sûre de se protéger et de fortifier son système immunitaire?


À part se laver les mains, il y a bien d’autres mesures que tu peux prendre pour te blinder et de façon naturelle bien entendu. Savais-tu que de réagir avec la conscience, alignée sur sa vérité, aide le corps à produire des cellules tueuses. Ce n’est pas moi qui le dit c’est le Dr Siegel Alors je réagis!

La peur est le meilleur moyen d’affaiblir ton système immunitaire. La chimie créée dans le corps, ouvre la porte toute grande! Il faut lire mon article de blogue sur le patient exceptionnel. Il refuse de se positionner en victime. Il participe à sa propre guérison. Alors je vais t’aider à être encore plus exceptionnel avec ton système immunitaire.

Les déclencheurs des réactions immunitaires

1. Les mauvaises habitudes de vie

On sait que les gens actifs physiquement contribuent à renforcer leur système immunitaire, tout comme les gens qui pratiquent la pensée positive et la méditation. Même chose pour ceux qui ont un sommeil suffisant et réparateur. L’alimentation saine, des fruits et légumes crus, des noix et des graines, des germinations, des céréales complètes, des protéines, des antioxydants, des oméga 3, une bonne hydratation et une bonne élimination : tout ça, contribue à aider le système immunitaire.

2. Le stress

Le stress est ton ennemi numéro 1. En plus d’affaiblir le système immunitaire, il affaiblit le système endocrinien (surrénales, thyroïde) et le système nerveux. Un système qui ne se calme jamais, est toujours aux aguets au niveau immunitaire ce qui l’épuise à la longue. Si ton mode de vie déclenche en permanence des réactions antistress, l’adrénaline amoindrit ta résistance à la maladie allant même jusqu’à atrophier les ganglions lymphatiques, qui eux, ne feront plus leur travail d’élimination des intrus. Le stress peut aussi créer beaucoup d'acidité dans le corps, donc des déchets acides qui favoriseront l'inflammation.

3. Les microbes, cellules cancéreuses ou corps étrangers

Ils peuvent arriver par voies orale, respiratoire, hématogène, sexuelle et par contact direct. Le corps a la capacité de se défendre contre des substances menaçantes pour son bon fonctionnement ou sa survie. Ces « menaces » peuvent être de 3 ordres : des microbes (virus, bactéries, champignons, parasites), des cellules devenues cancéreuses ou un corps étranger (une écharde, aussi bien qu’un organe greffé).

4. L’intoxication

Le système immunitaire est toujours en train d’agir contre les irritants, ce qu’il identifie comme intrus non bénéfique pour l’organisme, pour retrouver son équilibre. En bout de ligne : épuisement du système immunitaire.

5. L’énervation

Elle crée une perte d’énergie nerveuse avec ralentissement des émonctoires : poumons, intestins, reins/vessie, peau, foie. Le nettoyage et la sortie des toxines ne se feront pas bien ou complètement.

6. La toxémie

On assiste à une rétention anormalement élevée de déchets dans le corps. Ils peuvent venir de champignons, de parasites, de virus, d’oxydation de métaux lourds dus à un mode de vie inadéquat. Ils peuvent aussi provenir du stress, de l’anxiété, et du mal être. On parle ici de déchets acides.

7. L’irritation de certains tissus

Quand l’irritant n’est jamais éliminé, le système immunitaire continue d’agir pour protéger le tissu sain. Et on assiste ensuite à l’inflammation qui est la prochaine étape, si on n’a pas éliminé la source de l’irritation.

8. L’inflammation

Réaction normale du système immunitaire pour protéger les tissus endommagés comme par exemple dans le cas d’une fracture, mais si elle provient de l’alimentation, du mode de vie, d’intolérances alimentaires, elle devient généralisée. Le système immunitaire est toujours sollicité. Épuisement du système immunitaire.

9. L’ulcération

Quand l’inflammation perdure, les tissus se dégradent et forment une ulcération. Le système immunitaire est toujours actif et s’affaiblit toujours.

10. L’induration

L’ulcère continue sa croissance jusqu’à un durcissement du tissu.

11. La tuméfaction

L’organisme, en l’occurrence le système immunitaire, tente par tous les moyens d’isoler les agents irritants.

12. La cancérisation

Dernière phase depuis l’arrivée de l’irritant. Le système immunitaire est complètement épuisé. L’irritant a pris le dessus.



L’ennemi numéro 1 du système immunitaire

Le stress est certainement l’ennemi #1. C’est le plus grand déclencheur de maladies. Le stress est lié à notre façon de gérer la vie et les situations. Tu peux agir sur ton corps physique dans un premier temps pour calmer le système, et dans un deuxième temps, tu devras agir sur tes pensées et tes croyances.

· Pour calmer le système nerveux je recommande les vitamines du complexe B particulièrement. C’est un complexe de vitamines hydrosolubles qui ne se stocke pas dans le corps et qui, par conséquent, verra son surplus quotidien éliminé dans les urines. Si ton alimentation est déficiente en vitamines du complexe B, tu seras constamment en carence.


· Choisis un produit avec des formes actives de la vitamine B prêtes à l’utilisation par l’organisme.

On trouve des vitamines B dans la levure de bière, le germe de blé, les céréales complètes, les bananes, les légumes verts, les lentilles, du jaune d’œuf ou des poissons gras.

· Pour aider tes surrénales dans une période plus stressante, consomme des suppléments de vitamine C. La vitamine C est aussi une vitamine essentielle au système immunitaire.


· Choisis la vitamine C liposomale. Elle atteindra plus directement la cellule.

On trouve de la vitamine C dans les fruits et les légumes, notamment : goyave, persil, navet, kiwis, agrumes, crucifères, poivrons, fraises, cassis, orange.

. Les Oméga 3 et le magnésium glycinate supporteront également favorablement le système nerveux en le calmant.


· Les huiles essentielles de grade thérapeutique sont très puissantes pour calmer le système nerveux selon l’origine du stress. Les huiles ylang ylang, petit grain, camomille romaine, encens, bergamote, des mélanges doTERRA fabuleux adaptiv, serenity, pastense, pour n’en nommer que quelques-uns.

· Pratiquer la cohérence cardiaque pour rééquilibrer ton sympathique et ton parasympathique et ainsi diminuer le cortisol et l’adrénaline et augmenter la DHEA, l’hormone de la jeunesse. Ton meilleur remède. Tu as des vidéos explicatives sur Youtube. J’aime beaucoup celle de David Lefrançois.

· Prendre un bain de sel d’Epson pour calmer le système. Le magnésium et les sulfates contenus dans le sel d’Epson vont déstresser le corps et stimuler la détoxification générale. Il aide à refaire ses réserves de magnésium, qui lui, stimule les nerfs et les muscles et diminue l’inflammation.


Comment rendre son système immunitaire fort

1. Bien s’alimenter pour avoir toutes les vitamines et minéraux essentiels et retrouver un système digestif en santé. N’hésite pas à te supplémenter si tu es en carence. Les plus importants pour le système immunitaire : l’oligo-élément du sélénium, le zinc et la vitamine C.

2. Les antioxydants sont également très importants pour les cellules. La combinaison des vitamines A-E-C fournit un antioxydant majeur pour les cellules.

3. Les probiotiques et les prébiotiques, UN MUST! Les bonnes bactéries de notre intestin, il faut les nourrir. Comment? Avec des fruits et légumes crus si possible. Les germinations aideront à coloniser tes bonnes bactéries.

4. Éliminer les aliments pro-inflammatoires. J’en parle dans mes programmes le Grand nettoyage https://www.elysemichonnd.com/le-grand-nettoyage et le jeûne intermittent https://www.elysemichonnd.com/le-jeune-intermittent

5. Faire de l’exercice. Une simple marche de 20 minutes par jour aide à soutenir ton système immunitaire. Et si tu la divise en périodes d’activité intense (course rapide par exemple), tu le fortifies davantage. Mais on ne fait pas d’exercice quand on est malade. Le corps au repos récupère beaucoup plus vite.

6. Avoir un bon sommeil. Le nettoyage du corps se fait la nuit dans notre sommeil profond. Si tu négliges l’importance d’avoir un bon sommeil tu empêches le corps de procéder au nettoyage. Il faut y voir en tentant de connaître la cause. Fais-tu de l’apnée du sommeil? Es-tu anxieux? Manges-tu tard, ou lourdement avant d’aller au lit? Ta chambre est-elle dans la pleine noirceur?

7. Faire des nettoyages (détox) à l’occasion, si possible 2 fois par année. Oui, l’époussetage doit se faire à l’intérieur aussi! Et ces nettoyages peuvent aussi être énergétiques. Le Reiki et les thérapeutes énergétiques qualifiés font des miracles. Libères-toi de toutes les toxines!

8. Tapoter le thymus! Ce petit organe ou cette petite glande, situé dans la partie supérieure du thorax, juste sous le sternum et entre les poumons. Tapoter quelques secondes seulement pour ne pas trop stimuler le système immunitaire. À faire tous les jours.

9. Nourrir des pensées positives.

10. Rire. Tu te souviens de l’expression quand on pouffait de rire « ça dilate la rate ». C’est bon pour le système immunitaire!


11. Méditer. Nos cellules adorent la méditation. Calmer le mental, retrouver la paix intérieure est ce qu'il y a de mieux pour votre système immunitaire.


Il a été expérimentalement prouvé que les « émotions passives » comme le chagrin, le sentiment d’échec et la colère refoulée produisent une sécrétion d’hormones antistress, fatale pour le système immunitaire.

On sait avec certitude que notre état d’esprit a une influence directe et immédiate sur l’état de notre corps. On peut modifier notre fonctionnement physique en agissant sur nos émotions.

La satisfaction est la clé de la santé. Si tu éprouves de la joie, de l’amour, de la compassion, de la sérénité, du bonheur, de l’intuition, de la paix et de la béatitude, tu aides à renforcer ton système immunitaire.

L’adoration de soi-même vécue de façon joyeuse et positive reste la base de la santé. Elle appartient au patient exceptionnel. Ton médecin ne t’en a pas parlé? Tu m’étonnes!!

Je vous partage cette magnifique méditation de Deepak Chopra. Vous pouvez consulter son site Internet pour accéder à des programmes gratuits et très puissants. Ça c’est bon pour le système immunitaire!!!

https://deepakchoprameditation.fr/relations-miraculeuses-jour-3/

Un système immunitaire fortifié contribue à la longévité! Longue et joyeuse vie!

Élyse en santé!


Crédit photos : Pixabay

Élyse Michon N.D.
Montréal - Sherbrooke

Courriel : michonelyse@gmail.com